Que Vous Soyez Prêts Ou Non : l’Intelligence Artificielle Est Arrivée ! – Qu’en Pensent les Consommateurs et Que Doivent Savoir Les Responsables du Marketing ?

mercredi 19 octobre, 2016

Alors que les entreprises font face à la prochaine vague de l’âge de l’information – l’ère de l’Intelligence Artificielle (AI) – Weber Shandwick, en partenariat avec KRC Research, a mené une enquête intitulée Al-Ready or not : Artificial Intelligence Here We Come ! auprès des consommateurs dans cinq marchés mondiaux, complétée par l’évaluation des moyens utilisés par les responsables du marketing pour répondre à cette évolution.

L’AI est sans aucun doute en train de transformer l’activité de l’entreprise. Notre étude révèle que près de 7 directeurs marketing sur 10 rapportent que leur société prévoit (si elle ne le fait pas déjà) d’utiliser l’Intelligence Artificielle dans leur activité, et 55% d’entre eux s’attendent à ce que l’AI ait un impact plus grand sur le marketing et les communications et cela dans des proportions jamais égalées en matière de médias sociaux.

Au regard du faible nombre de recherches accessibles au public concernant la perception de l’AI par les consommateurs, Weber Shandwick souhaitait pouvoir apporter aux directeurs marketing et autres responsables de communication des informations complémentaires sur la vision qu’en ont les consommateurs afin de leur offrir un avantage concurrentiel. Vous trouverez ci-dessous les 8 points principaux que nous avons retenus :

  • Les consommateurs sont superficiellement renseignés sur l’AI. Les 2/3 des consommateurs mondiaux disent qu’ils en savent beaucoup sur l’AI (18%) ou un peu (48%). Cependant, ils associent le plus souvent l’AI à des robots et très peu sont capables de citer une marque de premier plan en matière d’AI.

 

  • Prévisions au beau fixe pour l’AI : les médias font la lumière sur le sujet. 80% des consommateurs indiquent que leur impression globale provient d’un mélange de médias. De plus, les consommateurs sont optimistes sur le potentiel de l’AI : ils sont six fois plus susceptibles de voir un impact positif de l’AI sur la société que négatif et ont sept fois plus de chance d’en attendre un impact positif sur leur vie personnelle plutôt que négatif.

 

  • Les consommateurs misent sur les avis d’experts et leur expérience personnelle. Les consommateurs indiquent que les informations les plus fiables proviennent d’essais pratiques, d’avis d’experts en technologie, et d’universitaires spécialistes de l’AI.

 

  • Ils accordent leur confiance à l’AI … pour de nombreuses tâches. Les consommateurs font plus confiance à l’AI pour les rappels de prises de médicaments, d’indications pour des voyages et des divertissements. Ils considèrent également que certaines tâches ne doivent pas leur être confiées telles que piloter des avions, la réalisation de diagnostics médicaux et la garde d’enfants.

 

  • Les avantages de l’AI sont nombreux, continuez à en profiter. Les consommateurs mondiaux espèrent tirer largement profit de l’AI. L’exécution des tâches trop dangereuses, l’accès à l’information plus facile et les gains de temps figurent en tête de liste.

 

  • La connaissance des consommateurs nourrit l’optimisme en matière d’AI. Plus les consommateurs sont informés sur l’AI, plus l’impact de l’AI est positif sur la société et leur vie personnelle.

 

  • Le recours à l’AI provoque de l’inquiétude. Malgré un accueil général de l’AI plutôt positif, près de 2/3 des consommateurs mondiaux indiquent être préoccupés par l’AI bien que cela atteigne un niveau modéré d’inquiétude (49%). Les principales préoccupations concernent la sécurité et la perte d’emploi.

 

  • Les consommateurs craignent que l’AI détruise des emplois. La grande majorité des consommateurs s’attendent à ce que l’AI provoque des destructions d’emplois (82%) plutôt que des créations de postes (18%).Al-Ready or Not se concentre également sur les avangardistes de l’AI, les consommateurs qui possèdent de la connaissance en AI et qui jouent un rôle essentiel dans son adoption générale par le grand public. Le rapport se termine par un guide destiné aux directeurs marketing pour bien appréhender leur engagement dans l’ère de l’AI. 
    Le rapport complet peut être consulté ici. Cliquez ici pour avoir accès à l’infographie globale et ici pour voir l’infographie du Royaume-Uni.