Weber Shandwick lance une offre d’intelligence collective mondiale

mardi 18 février, 2020

L’entreprise construit une technologie d’IA propriétaire, alimentée par la couverture médiatique et les médias sociaux afin d’optimiser et donner plus d’impact aux communications

Paris, le 24 Janvier 2020 – Weber Shandwick, l’un des leaders mondiaux de la communication et du marketing d’influence a annoncé aujourd’hui la création d’une division d’intelligence collective mondiale afin de faire progresser l’engagement de l’agence à fournir des solutions data-driven à ses clients. Composé de plus de 100 data scientists, analystes et ingénieurs spécialistes de la donnée à travers le monde, le groupe utilise les données afin d’élaborer des stratégies – telles que des opportunités insight-driven, narrées par les médias – qui répondent à un large éventail de défis commerciaux pour les entreprises.

Au cœur de l’unité, se trouve A-Hub- une plateforme sur mesure alimentée par l’IA capable de trier et de passer au crible des milliards de données à partir de milliers de sources, permettant ainsi aux analystes de développer efficacement des modèles personnalisés qui détectent des informations et prédisent des résultats tangibles. AHub intègre la couverture média classique ainsi que les médias sociaux provenant d’une variété de sources de données, couplé à des données clients propriétaires et des médias payants. Cette fonctionnalité permet à Weber Shandwick de développer les contenus les plus susceptibles d’atteindre les objectifs de ses clients, tels que la construction d’une réputation, de mettre en valeur les affinités de la marque et stimuler les ventes.

A-Hub a été créé en interne par l’équipe d’Intelligence qui réunit une large panel d’expertises techniques entre les marchés – combinant d’anciens physiciens avec des quants de fonds spéculatifs et les meilleurs experts. Beaucoup de membres sont titulaires d’un doctorat ou autres diplômes d’universités prestigieuses dont le MIT, Yale, Vanderbilt, Johns Hopkins ou l’université de Oxford.

« La force de talent au sein de notre unité combinée à la puissance informatique d’AHub permet à Weber Shandwick de se positionner comme leader dans la bonne compréhension et la modélisation prédictive autour de la conversation sociale », déclare Chris Perry, Chief Innovation Officer chez Weber Shandwick. « La profondeur de l’intelligence a déjà eu un impact significatif pour les clients qui exploitent de plus en plus les données et les outils d’analyses afin de nourrir les efforts de communication et de marketing ».

A-Hub utilise l’intelligence artificielle pour ingérer des données de n’importe quelle source : les médias papier et en ligne, les réseaux sociaux, les émissions, les recherches, les emplacements web, les mails et les plateformes de streaming. Parmi ses spécialités, l’équipe d’intelligence propose les analyses comparatives de la réputation, le positionnement de marque, la cartographie de parcours utilisateurs, la segmentation d’audience et l’identification d’influenceurs. L’équipe et sa technologie respectent les normes les plus strictes en matière de confidentialité s’associant avec des experts légaux et réglementaires pour s’assurer que les données qui sous-tendent les analyses conduites soient impartiales, proviennent de sources éthiques et qu’elles sont conformes à un environnement réglementaire complexe.

« Au lieu de nous contenter de fournir des mesures à la fin d’une campagne, nous développons des programmes efficaces et ‘impact-driven’ basés sur les connaissances acquises dès le début. Cela procure un avantage exclusif à nos clients qui cherchent à gagner des parts de marché, à améliorer leur réputation ou à accroître sa rentabilité », commente Brian Buchwald, directeur de l’équipe Intelligence chez Weber Shandwick.

Weber Shandwick possède une expérience dans le développement d’outils et de technologies sur mesure afin de répondre aux besoins de ses clients. En 2018, pour remédier à l’inefficacité des réponses fournies par les marques en réponse aux commentaires sur les réseaux sociaux, l’entreprise a créé Q, une plateforme d’entreprise utilisant l’apprentissage automatique et l’IA pour rationaliser l’opération de service client de la marque. En 2014, Weber Shandwick a développé Mediaco Publish, un CMS spécifiquement conçu pour la publication des marques et, en 2010, le premier logiciel de simulation de crise dédié aux réseaux sociaux.